« Tom à la Ferme » vu par Pierre-Yves Cardinal

Pierre-Yves Cardinal linsolent magazine Quentin Legallo

Pierre-Yves Cardinal L'Insolent magazine Quentin Legallo François Castrillo

Véritable révélation dans le dernier film de Xavier Dolan, Pierre-Yves Cardinal nous dévoile les secrets de tournage de Tom à la Ferme, en salle le 16 avril 2014(Ci-dessus, Pierre-Yves Cardinal porte une veste et un débardeur G-STAR RAW).

Sur le tournage de Tom à la ferme, quel était le meilleur moyen d’énerver Xavier Dolan ?

Il y a un personnage que je faisais, une espèce de personnage de cartoon, ça l’énervait vraiment beaucoup ! Je faisais exprès de le sortir dans des moments pas trop dérangeants évidemment, mais il était comme « AAAH tu m’énerves » ! (rires). Mais comme Xavier est acteur il comprend qu’on ait des questions, que nos questions ne soient pas toujours pertinentes… Je pense que quelque chose qui l’énerverait vraiment ce serait un acteur bloqué, qui ne veuille pas embarquer dans son trip.

Y-a-t-il une séquence coupée au montage que tu regrettes ?

Oui, il y a deux séquences qui ne sont plus là et que je regrette, mais je comprends totalement que Xavier les ait coupées parce que, dans un film, l’impératif fondamental c’est le rythme. Si tu bousilles le rythme parce que tu es attaché à une scène c’est vraiment la pire des gaffes… Quand ils m’ont expliqué pourquoi elles avaient été coupées j’étais tout à fait d’accord, mais je pense que les séquences en elles-mêmes étaient bonnes.

Te sens-tu capable de gérer une ferme, depuis le film ?

(Rires) Pas vraiment ! Mon grand-père était agriculteur donc ma mère m’a beaucoup raconté d’anecdotes de quand elle était jeune, dans la ferme. A cause de ça j’ai l’impression que ce n’est pas si loin que ça de moi, la ruralité. Sauf qu’entrer dans une étable avec trente vaches qui se retournent et qui te dévisagent, ça a quelque chose d’un peu intimidant quand même ! Ce sont des gros animaux, à côté d’eux tu ne pèses pas lourd et, vraiment, ils te dévisagent et on dirait qu’ils te disent « mais qu’est-ce que tu fais là, toi ? », puis elles se regardent entre elles « c’est qui, tu connais ? Non, je connais pas » (rires). D’ailleurs, dans le film, il n’y a aucune scène entre moi et une vache ! Mais c’était important pour moi d’y croire, donc je suis allée visiter les lieux, et ça a quelque chose de déstabilisant. C’est le quotidien de Francis, il fallait que j’apprivoise ça.

Une réplique du film qui t’a marqué ?

A un moment je dis « Qu’est c’c’est ça câlisse ?» [ndlr, il prononce « Késséssa »]. Je ne sais pas si c’est Michel Marc ou Xavier qui l’a écrite, mais je crois que c’est ma meilleure réplique du film ! (rires).

———-

Propos recueillis par Anne-Laure Berteau.
Photos, Quentin Legallo. Réalisation, François Castrillo.

———-

Pierre-Yves Cardinal l'insolent magazine Quentin Legallo François Castrillo

(Ci-dessus, Pierre-Yves Cardinal porte une veste imperméable imprimée DIESEL BLACK GOLD et un débardeur G-STAR RAW)

While shooting Tom at the Farm, what was the best way to annoy Xavier Dolan? 

There was this character I played, a sort of cartoon character, it really annoyed him. I kept doing it, when I knew it wouldn’t be too bothering, but he was like « ARGH, you’re so annoying! » (laughs) But Xavier is an actor, he understands that actors have questions, even if they’re not always relevant… I think something that would really bother him would be an actor who doesn’t want to play along and follow him in his fantasies.

Is there any deleted scenes from the movie you actually regret?

Yes, there are two that I regret, but I completely understand why Xavier cut them off. Because, in a movie, what’s absolutely essential is rythm. If you mess everything up just because you don’t want to get rid of a scene you like, that’s just terrible… When they told me why they deleted the scenes, I completely agreed with them, even though the scenes were really good.

Are you ready to take care of a farm on your own, since you’ve played a farmer?

(Laughs) Not really! My grandfather was a farmer, so my mom has told a lot of stories about how she grew up in a farm. And because of that, I feel like it’s not so far from me. But entering a barn with thirty cows that turn around to look at you, is somehow intimidating! They’re very large animals: we’re very small compared to them. And they stare at you as if they were wondering « What the fuck are you doing here? » then they look at each other like « Who the hell is he? Do you know him? No… » (laughs). By the way, in the movie, there’s no scene with a cow and me. But I felt it was important to play the role and make it more real to visit barns. It is Francis’ everyday life, I had to understand what he does.

What’s your favorite line from the movie?

In a scene, I say « What the hell is that? » [ed, he says it really fast]. I don’t know whether it’s Michel Marc or Xavier who wrote it, but I think it’s my best line (laughs).

Related Posts
Soko_pierre_ange_carlotti_l_insolent_ho;e