Guillaume Bresson, perspectives urbaines

guillaume bresson obadia

Guillaume Bresson

———

Par Pierre-Antoine Lalande.

———

Diplômé des Beaux Arts de Paris en 2007, Guillaume Bresson a commencé par le graffiti pour ensuite s’intéresser à la peinture figurative. Révélé par Dynasty en 2010 au Palais de Tokyo et au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, la Galerie Nathalie Obadia organise cet hiver sa troisième exposition personnelle. Sa peinture, dépouillée et abrupte, se trouve à mi-chemin entre des mises en scène théâtrales extrêmement minutieuses et une réactivation des grandes fresques d’histoire. Mais ses sujets sont avant tout contemporains : parkings désaffectés, violence des rues, fast-foods… La précision de ses images n’empêche pas une poésie nébuleuse dans des compositions qui travaillent sur les corps et les non-lieux. Ici, une dizaine de tableaux sont exposés sous la verrière de la nouvelle implantation de la Galerie Obadia, rue du Bourg-Tibourg. Guillaume Bresson y trace parfois une série de grilles de perspectives, soulignant et transposant des lignes d’horizon multiples. Encore une fois, les situations semblent anodines, quotidiennes. Pourtant, elles dégagent une force et une douce étrangeté dans ces espaces surréalistes propres à l’artiste.

Guillaume Bresson

Guillaume Bresson

Guillaume Bresson

Guillaume Bresson
Du 05 novembre au 23 décembre 2014
Galerie Nathalie Obadia
18, rue du Bourg-Tibourg 75004 Paris
www.galerie-obadia.com

Related Posts
Soko_pierre_ange_carlotti_l_insolent_ho;e